Page précédente
Page suivante
Retour au sommaire

Structure de la carte de La Vraie Langue Celtique
Seconde partie: 681


6 8 1, 3 chiffres omniprésents

Il faut donc trouver ce qui sur la carte correspond à la droite des 3 A de la stèle.
Pour comprendre comment utiliser la dalle, il a fallu utiliser la longueur du titre.
Or celui-ci a une autre caractéristique non encore utilisée: C'est sa composition typographique:

Cette suite de 3 chiffres: 6, 8 et 1, est intéressante car nous la retrouvons dans bien des éléments de ce puzzle.

La composition du titre en 6, 8 et 1 caractère serait un hasard bien surprenant, il faut chercher la signification de cette suite de chiffre.

Comprendre 681

Le sens de lecture est la première difficulté à résoudre. Dans l'énumération précédente, cette suite apparaît sous des formes différentes: 681, 168... Dans PAX et 681, juxtaposés dans l'anagramme de la stèle, l'ordre des chiffres est différent.
Toute la démarche d'interprétation exposée dans ces pages repose sur l'utilisation du point terminant le titre de la carte comme origine.
Je propose donc le sens suivant, en partant de ce point, 1 point, 8 lettres pour CELTIQVE, 6 lettres pour RENNES, soit 186.
Ceci fait, comment comprendre 186 en relation avec une carte ?
Il y a deux possibilités: une direction, une distance, essayons les deux.

1/ Une direction: il existe une convention déjà en usage à la fin du XIXe siécle. La direction du nord est notée 0°, le sud est à 180°, et on revient à 360° au nord, le cercle étant complet.
Puisque tout part du point du titre et que la suite se lit 186, traçons un trait à 186° à partir du centre du point qui suit le mot CELTIQVE, comme montré sur cette figure.

Traits 180° et 186°

On peut voir en bleu un trait à 180° partant du point, donc dirigé exactement vers le sud.
En rouge, un autre trait, de même origine, mais orienté à 186°, donc vers le sud, légèrement ouest. Ce trait passe par un alignement remarquable de 6 traits rouges, ce que Boudet appelle des "menhirs renversés".

Les 6 menhirs alignés

Voici une vue de ce secteur, juste sous les Cughulou de l'est, en gros plan.
Le fait de tomber sur une des très rares formes géométriques de la carte est encourageant, 186° semble bien être une valeur significative.
Mais mais il manque encore un élément, la distance.


















2/ Une distance: Rien de plus simple, il suffit de mesurer une distance de 186 mm partant du centre du point, le long du trait précédemment tracé.

Point à 186 mm

Sur cette vue, voici en bleu le point situé à 186 mm du point du titre.
Je vous encourage à faire vous-même la mesure.
Vous verrez que ce point est aussi un des points de l'arc de cercle en points rouges, ce que Boudet appelle des menhirs debout.
L'arc se voit très bien sur la carte juste au dessus du mot Gughulou.
le point est précisément le 5e en partant de la gauche, le 4e en partant de la droite.
Le trait à 186° ne traverse aucun autre des nombreux points dessinés sur la carte.

La question était de comprendre 186, direction ou distance.
Nous avons donc une réponse complète, les deux !
Bravo Monsieur l'Abbé, c'est vraiment donner un maximum d'informations avec un minimum d'indices.









Utiliser 681

Nous avons donc un point de départ, situé à 186 mm et à 186° du point du titre, et maintenant, qu'en faire ?
J'en ai parlé à l'ami Lucain, qui a fait une remarque judicieuse: Le trait à 186° passe sur les 6 menhirs couchés alignés, il traverse un arc de cercle de 8 points rouges, en partant de l'unique point du titre.
Ce qui donne encore une suite 6, 8, 1. De mon côté j'avais remarqué l'utilisation de formes géométriques sur la carte:
Le rectangle des cughulou est tracé à partir de deux groupes de 4 points rouges disposés en carrés obliques.
Le trait à 186° passe par le segment de droite des 6 menhirs couchés.
Le point à 186 mm du point origine est situé dans un arc de cercle.

Or les formes géométriques sont rares sur la carte, il y a les quatre que je viens d'énumérer, en reste-t-il une autre ?
Et bien oui, une seule à ma connaissance, c'est l'arc de cercle du Bazel.
Il est superposable à l'autre, celui des Cughulou Est, mêmes dimensions, même rayon... Et comme par hasard, il est composé de 8 points rouges, et entouré de 6 traits rouges.
Pour reprendre la judicieuse remarque de Lucain dans le cas de cet arc, il faut trouver le lien avec le point du titre.
C'est simple en regardant la carte:

Gros plan du Bazel

On voit 6 traits rouges avoisinant l'arc de cercle composé de 8 points
L'un de ces traits est orienté de façon particulière:
Si on le relie au point du titre, le trait (visible ici en orange) le traverse dans toute sa longueur, comme s'il était dirigé vers ce point.
Il me semble qu'un nouvel alignement de 6 traits aurait été grossièrement évident et aurait indiqué trop facilement le procédé à utiliser. Ici, un seul trait rouge est dirigé vers le point du titre.

Puisque l'idée est donc de suivre la même démarche que pour l'autre arc de cercle, regardons quel point de l'arc est traversé par le trait tiré depuis la "Pierre du Bazel" vers le point du titre.
C'est le 6e en partant de la gauche, le 3e en partant de la droite.

De 681 à la droite des 3 A

Voici donc deux points remarquables situés chacun sur un des deux arcs de cercle de la carte.
Bien des lecteurs de La Vraie Langue Celtique ont remarqué la présence de ces deux arcs semblables. Ils sont peut-être là tout simplement pour suggérer ces deux points et la relation qui les unit.
En effet, traçons une ligne droite passant par ces deux points.

Ligne reliant les 2 arcs

Sur cette vue, voici une droite reliant le 6e point de l'arc du Bazel et le 5e point de celui des Cughulou Est.
Elle est à 30° de la verticale, ce qui la rapproche de la droite des 3 A de la stèle.
Ce qui nous ramène justement à la stèle, dont je rappelle qu'elle se place sur la carte grâce à sa croix supérieure.
Qu'il faut placer sur la double croix supérieure de la carte.

C'est en plaçant la stèle sur la carte qu'on pourra comparer la droite des 3 A avec celle reliant les deux arcs de cercle sur la carte.
C'est ce que montre la vue suivante.





























L'image est plutôt laide mais j'ai essayé de choisir des couleurs assez contrastées pour une bonne visibilité.
En pourpre, la stèle placée comme expliqué précédemment sur la carte. On y voit la droite des 3 A.

En arrière-plan, la carte, sur laquelle la droite des deux arcs est visible en vert.
On peut voir aisément que les deux droites se superposent.

Voila donc la réponse à la question initale de cette page.
Ce qui correspond à la droite des 3A de la stèle, c'est une droite reliant les deux arcs de cercles.
Plus précisément deux points précis de ces arcs si semblables composés de 8 points rouges.

Ligne reliant les 2 arcs

Il est temps de faire une synthèse, ce qui fera l'objet de la page suivante.















































Page précédente
Page suivante
Retour au sommaire